Songes d'une vie

05 décembre 2010

Papa

Puisque ton âme errent dans les campagnes
De cette France,ou jadis tu n'a vécut que des
Souffrances.
Puisqu'il faut que j'apprennes à canalisé
La haine pour ces gens qui t'ont fait tant
De peine.
Et puisque ta présence me manque en permanence.
Parfois j'ai tendance à sombré dans la démence.
Puisque dieu ailleurs a décidé de faire battre ton cœur
Et puisque je n'ai rien pus faire pour te retenir,j'ai du malgré moi
Te laisser partir

Je garde cette chance de pensé à toi en toutes circonstance.
Cette force me fait espérer qu'un jour je serais à tes coté.
Et même ci tu dort dans ce cimetière tout paisible.
Je garde ces souvenir qui sont indélébile.

Sans arme et sans larme pauvre et dérisoire drame,
Malgré ma souffrance  qui est plus grande a l'intérieur
Je veux te faire honneur.
Puisque l'horizon aujourd'hui c'est ta maison,je me suis fait
Une raison.

Repose en pas papa et que dieu ai ton âme amen.


Posté par Nemesis7 à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]